L’hôtel des Moneyroux

Le siège du Conseil Départemental de la Creuse est installé dans l’Hôtel des Moneyroux, site classé aux Monuments Historiques.

L’Hôtel du Département - c’est ainsi qu’on peut désormais l’appeler eu égard à sa fonction de siège du Conseil Départemental - est très souvent et improprement appelé « Château des comtes de la Marche ». Or, il n’a jamais appartenu ni été habité par lesdits comtes. En fait, c’est à Antoine Allard, seigneur des Moneyroux et trésorier des comtes de la Marche durant la seconde moitié du XVe siècle, qu’on doit la construction de cet hôtel particulier formé de deux ailes distinctes. L’appellation « Hôtel des Moneyroux », si l’on préfère les références historiques aux usages contemporains, est donc plus appropriée.

Le corps principal a vraisemblablement été construit à la fin du Moyen-âge, prenant la place d’un donjon fortifié plus ancien. L’aile ouest a été réalisée entre 1447 et 1477 par Antoine Allard. Plus raffinée, avec ses arches de style néo-gothique, elle forme un angle droit avec le corps de bâtiment plus ancien.

Au XVIe siècle, une nouvelle phase de transformation est l’oeuvre de Pierre Billon, successeur d’Antoine Allard au titre de Trésorier des comtes de la Marche, en vue de notamment d’harmoniser l’aile sud avec les parties gothiques de l’aile ouest. Cédé à différents propriétaires, le bâtiment sera transformé en couvent par des religieuses de la Visitation, qui n’auront toutefois guère les moyens de l’entretenir et le cèderont en 1642 à Etienne Tournyol, conseiller du Roi.

Divisé puis de nouveau réuni par des héritiers en 1892, le bâtiment sera finalement acquis par le département de la Creuse, par voie d’expropriation ; y seront alors installés les services de la Préfecture, l’inspection académique et les Archives départementales. Jusqu’à ce qu’il devienne le siège du Conseil Départemental en 1962.