En route vers le numérique

Le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) du Limousin, établie en 2014, donne recommandations, scénarios de déploiement et évaluations financières pour passer à la deuxième étape de l’aménagement numérique de la région : déployer à terme le très haut débit pour tous.

En Limousin, préexistait une démarche d’aménagement numérique. Le SDAN a donc été élaboré au niveau régional et confié à DORSAL qui avait déjà réalisé un premier schéma régional d’aménagement numérique pour le haut débit en 2002/2003, préalable au déploiement de l’actuel Réseau d’initiative publique.

Le syndicat mixte Dorsal, dont fait partie le Conseil départemental de la Creuse, a réalisé en 2011-2012 le SDAN du Limousin, adopté par l’ensemble des collectivités membres de Dorsal fin 2012. Une fois achevé, tous les Limousins auront accès au très haut débit.

Pour y parvenir, le SDAN s’établit en 4 phases prévisionnelles successives de déploiement :

Fin 2016, début 2017, 23 communes creusoises ont vu leur débit augmenter. Une soixantaine d’autres les rejoindront courant 2017. Ces mesures de montée en débit n’ont vocation qu’à permettre une amélioration de l’accès à internet en attendant le déploiement généralisé de la fibre optique à domicile.

Dès 2017, les travaux de fibre optique prendront leur essor avec l’objectif d’atteindre une prise sur 2 en Creuse reliée à la fibre optique à échéance 2021.

Un projet global de 804 M€ pour DORSAL
Le coût total de déploiement du réseau à très haut débit/fibre optique desservant 100% des Limousins a été évalué à 1 milliard d’euros, soit 804 M€ à la charge des collectivités qui doivent assurer l’aménagement de la zone dite « d’initiative publique » et plus de 150 M€ d’investissements annoncés par les opérateurs privés sur les agglomérations de Brive, Guéret, Limoges et Tulle.