Fonds Social Européen en Creuse

Le Département de la Creuse mobilise le Fonds Social Européen pour renforcer les actions en faveur de l’insertion et de l’emploi depuis 2008.

Pour la période 2014-2020, une nouvelle programmation se met en place, plus ambitieuse, puisqu’elle permettra un financement de 4 588 946 € au lieu de 1 600 000 € pour la programmation précédente.

Le Conseil Départemental sera habilité à gérer, en tant qu’organisme intermédiaire, les crédits de l’axe 3 du Programme Opérationnel National du FSE : Lutter contre la pauvreté et promouvoir l’inclusion. Ainsi, l’Europe et le FSE s’appuient sur le Département, collectivité proche des préoccupations des habitants en situation de précarité au regard de l’emploi, pour agir plus efficacement.

Le Fonds Social Européen soutient les actions du Pacte Territorial pour l’Insertion
Afin d’éviter la dispersion des crédits et l’empilement des dispositifs, le FSE s’inscrit en soutien du Pacte Territorial pour l’Insertion adopté pour la période 2015-2020. Le Conseil Départemental de la Creuse et ses partenaires ; Etat, Région et Pôle Emploi ; ont fait le choix d’une approche élargie pour envisager les problématiques de manière globale, partenariale, cohérente et efficace. Tous ceux qui en auront besoin pourront en bénéficier : personnes en recherche d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux, personnes en situation de handicap, parents isolés…

Les axes d’interventions
Trois axes forts peuvent être retenus :
1. L’approche globale de l’accompagnement en partenariat avec Pôle Emploi
Depuis le mois d’avril 2015, Pôle Emploi et le Conseil départemental mettent en commun leurs ressources pour pouvoir répondre aux besoins d’accompagnement socio-professionnel. Ce sont ainsi 11 conseillers référents, répartis sur le territoire départemental, travaillant en équipe avec les assistants sociaux du Département, qui permettent d’apporter une réponse individualisée et de proximité à celles et ceux qui en ont besoin dans leur retour vers l’activité. L’Union Européenne, par le FSE, intervient donc de manière très concrète pour améliorer les conditions de vie des creusoises et des creusois en difficulté.

2. Lever les freins au retour à l’emploi
Accompagner c’est bien, disposer d’outils efficaces pour intervenir auprès des personnes accompagnées, c’est mieux. Le FSE permet de créer et faire évoluer les dispositifs en faveur des personnes en difficulté, mobilité, garde d’enfants, logement…
En Creuse, la première des difficultés est souvent la mobilité. Grâce au concours du FSE, un réseau mobilité, présent sur tout le territoire, a mis en place un accompagnement complet et personnalisé, le diagnostic des difficultés au plan d’action permettant de passer le permis de conduire, et de prendre les transports en commun, et disposer d’un véhicule en bon état pour se rendre au travail.

3. Renforcer les liens avec les entreprises et les territoires
Etre efficace sur le champ de l’emploi et de l’insertion c’est prendre en compte la question du développement des bassins de vie et d’emploi et pouvoir faire converger les approches, les politiques publiques et les financements associés. Cela suppose une animation spécifique qui se traduit également à travers des actions ciblées.
La clause d’insertion permet ainsi d’utiliser la commande publique pour inciter une entreprise à ouvrir ses portes, à des publics qui sont restés éloignés du monde du travail. Une telle démarche ne peut être efficace que si elle permet de faire se rencontrer les besoins de la collectivité, ceux de la personne en insertion mais aussi ceux de l’entreprise. L’intervention de l’Europe et du FSE permet à des acteurs d’un même territoire de prendre conscience de leur intérêt commun et de travailler ensemble.

A travers le fonds social européen, l’Europe contribue aussi, au quotidien, à améliorer la vie de tous les creusois.

Appels à projets 2016