Adoptons la « locale attitude »

Le 1er Forum « Mangeons local » qui s’est ouvert hier, affiche l’ambition collective des territoires de promouvoir un précepte raisonné et raisonnable, celui de produire, de transformer et de consommer local.

Adoptons la « locale attitude »

Le 1er Forum de l’alimentation locale a ouvert sa quinzaine hier, à la salle polyvalente en présence des partenaires, élus et associations. « Nous créons aujourd’hui, un espace coopératif, un moment dédié, un collectif de partenaires publics, privés, associatifs… pour partager et échanger autour de l’alimentation locale dans la restauration collective » a indiqué Valérie Simonet, Présidente du Département, en introduction de son allocution.

A l’occasion de ce lancement, le Conseil départemental de la Nièvre avait répondu présent à l’invitation pour évoquer son Projet Alimentaire Territorial (PAT). Elaboré de manière concertée à l’initiative des acteurs d’un territoire, le PAT donne un cadre stratégique et opérationnel, à des actions partenariales répondant à des enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de santé.
Dans ce cadre, la Nièvre a initié le projet d’un groupement d’achats en viande bovine pour les collèges volontaires, de façon expérimentale pour 2 ans. La coordination de tous les partenaires et le travail de recensement des besoins et de l’offre permettront une mise en œuvre fin 2018.

Autre département, autre projet, le Directeur du Centre Social de Bordeaux Nord et sa collaboratrice sont venus évoquer avec les participants, leur Maison Interculturelle de l’Alimentation et des Mangeurs (MIAM) dont l’objectif premier est la sensibilisation et le partage d’expérimentations.

Parmi les actions déclinées, on trouve des ateliers culinaires, des visites chez les producteurs et les transformateurs, pour pouvoir penser l’alimentation comme un système et ne pas être seulement un consommateur, ou encore des achats groupés de produits locaux.

La soirée s’est conclue autour d’une conférence ouverte au public animée par Yassir Yebba, cuisinier anthropologue, sur le thème « (Re)paysement, bien manger pour mieux vivre ».

Ces interventions ont témoigné de la nécessité de travailler en collaboration, à l’image de ce 1er Forum qui se veut « une illustration de [la] volonté collective, de coopérer, de catalyser [les] démarches déjà éprouvées et de décliner une stratégie alimentaire territorialisée.  » comme souligné par Valérie Simonet, avant de conclure : « C’est peut-être l’occasion de faire émerger une nouvelle politique publique dont le design et la recette nous appartiennent : à chacun d’apporter ses ingrédients pour faire de Manger Local un mode de vie (cuisinez, mangez, vivez local) pour ceux qui aiment, respirent et vivent la Creuse.  »