Agir dans l’intérêt de l’enfant

La protection de l’enfance est une mission essentielle pour le Département puisqu’elle impacte les plus jeunes. Afin de renforcer son action, la collectivité a adopté un schéma départemental de protection de l’enfance.

Agir dans l’intérêt de l’enfant

La protection de l’enfance, c’est garantir la prise en compte des besoins fondamentaux de l’enfant, soutenir son développement physique, affectif, intellectuel et social.

C’est aussi préserver sa santé, sa sécurité, sa moralité et son éducation. Le Conseil départemental assure ces missions autour de 3 grands principes :
- Prévenir, en mettant en place diverses mesures d’accompagnement, de conseils pour aider les parents dans leur rôle ;
- Alerter, en organisant le repérage et le traitement des situations de danger ou de risque de danger pour l’enfant ;
- Protéger, en prenant les décisions administratives nécessaires. (Attention, les décisions judiciaires relèvent du Juge des enfants ou du Procureur en cas de situation d’urgence).

En déclinaison du schéma départemental de protection de l’enfance, il s’agira, pour le Département, avec les acteurs concernés, de :
- Améliorer le repérage des situations de danger ;
- Simplifier le mode de traitement des Informations Préoccupantes ;
- Relever le défi du renouvellement des assistants familiaux qui assurent le principal mode d’accueil des enfants sur le territoire ;
- Renforcer les dispositifs de prévention auprès des parents et des enfants ;
- Prendre en compte le point de vue de l’enfant et de ses besoins tout au long de son parcours de protection.

Pour sa part, le Département a, en ce sens, renforcé, ces dernières années, ses moyens humains. L’équipe de placement de l’Aide Sociale à l’Enfance compte ainsi 4 travailleurs sociaux, un psychologue et un référent administratif supplémentaires.
Le Département a également créé une équipe spécialisée, composée de 3 travailleurs sociaux, une infirmière et une psychologue pour l’évaluation des situations préoccupantes.
Les travailleurs sociaux du Pôle Enfance (basés dans les UTAS), sont ainsi déchargés de cette mission d’évaluation et peuvent se consacrer exclusivement à la mise en œuvre de mesures éducatives dans le cadre de la Prévention.

Enfin, depuis décembre, complètent les effectifs du service :
- une responsable du réseau des assistants familiaux ;
- une responsable des établissements et services Protection de l’Enfance et Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance ;
- un coordonnateur de parcours à l’accès à la majorité.

 
Actualités archivées