Otono-me, la technologie au service de l’autonomie

Toujours dans l’objectif de favoriser le maintien à domicile, le Département teste et innove dans le domaine technologique. C’est en ce sens qu’est conduite l’expérimentation du projet Otono-me par DomoCreuse Assistance.

Otono-me, la technologie au service de l’autonomie

De gauche à droite : Marie-Christine Bunlon, Vice-Présidente du Département en charge de l’autonomie, Angélique Arquillière, chef de projet au CD23 de la Cellule Domotique à domicile, Josette Bugeaud, une aidante qui a bénéficié du dispositif et Magali Perraguin, Responsable de plateforme Domo Creuse Assistance

DomoCreuse Assistance (DCA), délégataire de services publics déploie les packs domotiques et la téléassistance avancée à domicile en faveur des personnes en perte d’autonomie. A la pointe de la technologie, les dispositifs évoluent pour proposer toujours plus d’innovations technologiques. C’est ainsi, qu’à la demande du Département, DCA expérimente actuellement Otono-me.

Développé par la société Télégraphik, ce système repose sur l’installation de plusieurs capteurs de mouvement dans le logement, couplé à un service de téléassistance. Les déplacements et habitudes de vie de la personne sont modélisés en fonction des détections durant le premier mois d’utilisation. Otono-me détecte ensuite les situations « anormales ».

Par exemple, habituellement la personne se lève une fois dans la nuit et retourne se coucher. Une nuit, le lever est bien détecté mais pas le retour : l’alarme est déclenchée. Autre exemple, la sortie du logement est détecté mais aucun retour n’est enregistré après 2h, temps habituel maximum d’absence : c’est une anomalie.

C’est ainsi que Josette a pu détecter un problème chez sa mère : « Grâce à ça, on a pu détecter que ça n’allait pas. Un jour, on a vu qu’à 11 heures, elle n’était pas levée  ». Avec l’aide de l’application mobile, Josette pouvait suivre en temps réel les déplacements de sa mère : « On voyait ses habitudes. Avec l’aide des détecteurs, on a vu qu’elle n’allait plus dans la cuisine, ni pour boire, ni pour manger ». Sans la synthèse d’activités, Josette n’aurait pas pu constater que sa mère ne s’alimentait plus ni ne s’hydratait plus, et n’aurait pu intervenir.


Le dispositif Otono-me

Si un problème est détecté, la plateforme de téléassistance de DCA est sollicitée et agit selon la procédure habituelle. Le dispositif préserve l’intimité des personnes (pas de micro, ni caméra) et permet une vigilance, en plus du médaillon habituel de téléassistance, ou même du détecteur de chutes. La sécurité des personnes est améliorée.

Otono-me permet également d’assurer le lien entre la personne et ses aidants familiaux et professionnels via une application mobile des synthèses d’activité.

30 personnes seront équipées, gratuitement pour un usage pendant 7 mois, le dernier mois étant dédié au bilan final. Au terme, selon leur choix, soit le matériel est désinstallé gratuitement, soit l’abonnement est conservé, à un tarif préférentiel.

Vous êtes intéressé(e) et vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez DomoCreuse Assistance au 05 55 81 24 30.

 
Actualités archivées