Une exposition pour fêter les 230 ans des départements

Cette année, les départements de France célèbrent les 230 ans de leur création. A cette occasion, une exposition a été créée afin de retracer leur histoire, vieille de plus de deux siècles.

Une exposition pour fêter les 230 ans des départements

Vous vous êtes toujours demandé pourquoi les départements actuels avaient ce découpage ? Saviez-vous que leurs limites n’ont pas été définies au hasard, mais bel et bien selon un principe tout établi : faire en sorte que les habitants, où qu’ils soient, puissent se rendre au chef-lieu en moins d’une journée de cheval.
Ainsi, tous pourraient accéder aux mêmes services et aux mêmes droits. Cette anecdote, comme beaucoup d’autres, figure dans l’exposition : « 1790 – 2020 Les Départements ont 230 ans. Histoire & modernité de la collectivité départementale », créée à l’occasion de cet anniversaire par les Archives départementales de Charente-Maritime.
Une dizaine de panneaux généralistes pour comprendre l’histoire de ces collectivités, découvrir leurs évolutions et leurs compétences, auxquels s’ajoute une histoire plus locale : celle de notre département.

En effet, les Archives départementales de la Creuse ont également contribué à cette exposition, en proposant un volet consacré à notre département.
On y apprend un peu plus sur son origine, notamment qu’il est créé le 20 janvier 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789. Comme d’autres départements, le choix du nom de cette nouvelle entité repose sur celui de la rivière qui la traverse : la Creuse.

Le territoire est formé d’une agglomération de plusieurs entités d’Ancien Régime, certaines reprises intégralement, d’autres divisées pour se partager entre plusieurs départements.
L’entreprise ne fut pas sans difficulté, en raison de rivalités entre villes d’importance relative telles que Montluçon revendiquant la Combraille et le Franc-Alleu, Aubusson projetant de devenir chef-lieu du département ou bien encore Bourganeuf et La Souterraine demandant leur rattachement au département dont Limoges serait le chef-lieu.

Initialement prévue dans la chapelle de l’Hôtel des Moneyroux, cette exposition, en raison du contexte sanitaire, ne peut être visible physiquement.

En revanche, vous pouvez la découvrir en vous rendant sur le site des Archives départementales de la Creuse, avant de pouvoir l’admirer de vos propres yeux.

- Télécharger l’affiche de l’exposition.

Publiée le 23 novembre 2020