Une stratégie partagée pour la protection de l’enfance

Après une année de réflexion et de prospective conduite dans le cadre de son nouveau schéma départemental de protection de l’enfance, le Conseil départemental a installé l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (Odpe) en présence de ses partenaires.

Une stratégie partagée pour la protection de l’enfance

« Ce fut un long mais passionnant travail, et des plus indispensables, pour transcrire dans nos politiques, l’évolution des besoins des enfants et des familles, mais aussi de se projeter sur une stratégie partagée.  », c’est en ces mots que Valérie Simonet, Présidente du Département, a ouvert la session d’installation de l’Odpe, ce 8 juillet.

Autour de Laurence Chevreux et de Patrice Morançais, Vice-Présidents, et en présence de membres de l’Observatoire national (Louise Genest, chargée d’études, Magali Fougère-Ricaud, juge des enfants et Marion Cerisuela, directrice d’établissement Protection Judiciaire de la Jeunesse), l’ensemble des partenaires et intervenants du champ de la protection de l’enfance étaient réunis et se sont engagés au travers d’une charte constitutive et de fonctionnement.

La protection de l’enfance, c’est garantir la prise en compte des besoins fondamentaux de l’enfant, soutenir son développement physique, affectif, intellectuel et social et préserver sa santé, sa sécurité, sa moralité et son éducation.

Le budget que consacre le Département à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) est passé de 13 M€ en 2015 à 17 M€ en 2021.

Cette augmentation s’explique par une hausse importante des mesures d’accompagnement ces dernières années :
- + 15% du nombre d’enfants accompagnés (1 208 enfants ont bénéficié d’un accompagnement en 2020)
- + 25% du nombre d’enfants confiés au Conseil départemental (445 enfants ont été pris en charge par l’ASE en 2020)
- + 17% des mesures d’aides à domicile (448 enfants ont bénéficié d’une Aide éducative en milieu ouvert (AEMO) et 333 enfants d’une Aide éducative à domicile (AED) en 2020)

Cet Observatoire est donc conçu comme un outil à la disposition des services départementaux et des professionnels en charge de l’enfance. Il a une place stratégique dans la définition et le suivi des politiques locales de protection de l’enfance. Il doit favoriser la collaboration et l’articulation entre les acteurs de la protection de l’enfance et ceux qui y concourent, à l’échelle du territoire départemental, mais aussi à l’échelle nationale.

En ce sens, l’Odpe a pour mission de recueillir, analyser, et expertiser les données individuelles et anonymisées relatives à la protection de l’enfance.

Il lui appartient de formuler des propositions sur la politique de protection de l’enfance, d’établir un programme des besoins en formation des professionnels du secteur et de réaliser un bilan annuel des formations continues délivrées dans le département.

Il permet d’être informé de toute évaluation des services et établissements intervenant dans le domaine de la protection de l’enfance.

Cette installation de l’Observatoire en Creuse constitue une des premières réalisations du Schéma Départemental de Protection de l’Enfance voté en décembre 2020, par l’Assemblée Plénière du Conseil départemental.

 
Actualités archivées