Des contrats pour booster les territoires

En cette fin d’année, Valérie Simonet, Présidente du Département, s’est rendue dans les intercommunalités creusoises afin de signer les Contrats Boost’ter. Avec ces contrats, le Département entend accompagner les territoires pour impulser leurs projets.

Des contrats pour booster les territoires

Réhabilitation du Musée de Guéret, création de logements adaptés pour personnes âgées à Faux-La-Montagne, développement d’un espace dédié à la relation entre art et société en milieu rural à Felletin,…sont autant de projets accompagnés au travers des Contrats Boost’ter.

Ces nouveaux contrats, signés il y a quelques jours, entre le Conseil départemental de la Creuse et les intercommunalités sont le fruit d’un travail de concertation avec l’objectif de réinventer, ensemble, la politique contractuelle.
Avec ces contrats, ce sont des partenariats repensés, une gouvernance et des modes d’action rénovés, des conditions propices à l’innovation expérimentées.

Un soutien global de 3,4 M€

Durant 5 ans, le Département, au travers d’une enveloppe de 355 000 € allouée à chaque intercommunalité, soutiendra les projets conduits sur les territoires.
Ce soutien à l’investissement s’accompagnera d’une aide à l’ingénierie de 100 000 € par EPCI, pour la durée totale du contrat.

La Communauté de Communes Haute-Corrèze, dont le territoire s’étend sur deux départements, bénéficiera, quant à elle, d’une enveloppe financière d’un montant de 165 000 € en soutien aux projets et de 50 000 € en ingénierie.

En tant qu’acteur de proximité, garant des solidarités humaines et territoriales, le Département veillera à la poursuite de 3 objectifs :
- Répondre de manière plus pertinente aux besoins des territoires en développant un partenariat actif avec les acteurs à l’échelle intercommunale,
- Renforcer la cohérence et la lisibilité de l’action départementale au service d’un développement équilibré des territoires, en favorisant une approche plus transversale,
- Structurer et rendre encore plus accessible l’ingénierie et l’expertise des services départementaux pour « booster » les projets.

Le choix de contractualiser avec l’intercommunalité est l’expression d’une volonté d’encourager cette dernière à se doter d’une vision à long terme, partagée avec les autres acteurs de son territoire, en particulier les communes. C’est également faire le pari de la coopération, où la structure intercommunale tient une place centrale, au-delà des compétences qu’elle s’est données, pour assurer un développement équilibré de son territoire.

Un bilan à mi-parcours permettra de faire le point sur les actions réalisées et d’ajuster si nécessaire les modalités d’action communes pour prendre en compte les évolutions institutionnelles, budgétaires et règlementaires.

 
Actualités archivées