Les Rivières Sauvages s’affichent

Vendredi dernier, Thierry Gaillard, Vice-Président en charge de l’environnement et de l’eau, a inauguré à Gioux, en présence du sous-préfet, Maxence Den Heijer, la nouvelle signalétique « Sites Rivières Sauvages » du Pic et de la Gioune, labellisées en 2016.

Les Rivières Sauvages s’affichent

2016, Le Pic et la Gioune étaient labellisés « Sites Rivières Sauvages » pour la qualité exceptionnelle de leurs linéaires, une reconnaissance de « ces deux écrins de nature (…) comme des sites d’exception à protéger. » comme souligné par Thierry Gaillard dans son allocution.

Décerné sur une période de 5 ans, l’obtention de ce label s’est faite en collaboration étroite entre le Conseil départemental et de nombreux partenaires*, permettant de mener à bien les actions nécessaires à la réussite de ce projet.

Afin d’informer la population locale mais aussi les touristes et pêcheurs de la rareté et de la spécificité de ces deux rivières, cinq panneaux signalétiques ont été disposés sur les ponts les enjambant (3 sur le Pic et 2 sur la Gioune) grâce au travail de la cellule ASTER du Département, du service signalisation routière, et UTT de Felletin et Bourganeuf.

Touristes, pêcheurs, riverains, tous seront désormais informés de la spécificité de ces deux rivières que nous offre la Creuse, terre de milles sources. Au regard de leur rareté, La Gioune et le Pic méritent d’être connus.

Thierry Gaillard n’a pas manqué de rappeler en conclusion que le programme d’actions n’est pas terminé et que les efforts doivent être poursuivis : « Démontrons qu’il est possible de manière concrète de préserver ces milieux fragiles et que leur dégradation n’est pas une fatalité qui conduit à de lourds programmes de restauration. »

Pour rappel, les actions réalisées sur le Pic et la Gioune, ce sont aussi :
- La mise en place de réserves de pêche avec le concours de la Fédération de pêche.
- La réalisation d’un abreuvoir à bovins unique en Creuse, alliant système de pompage à énergie solaire et distribution dans un bac en granite, permettant aux animaux de s’abreuver sans détériorer les berges de la rivière.
- La réalisation d’une étude de mise en conformité du plan d’eau communal de Féniers.
- La mise en place d’eductours pilotés par Creuse Tourisme, les offices du tourisme et le Parc Naturel Régional de Millevaches pour faire connaître aux professionnels du tourisme ces rivières comme atout de promotion de leur territoire.
- La création par le Conseil départemental d’un outil pédagogique validé par la Direction de l’Education Nationale à destination des élèves de cycle 3 (CM1-CM2-6ème). 186 élèves déjà ont été accueillis sur les sites du Pic et de la Gioune.
- De nombreuses rencontres organisées par les agents du Conseil départemental avec les propriétaires riverains afin de les informer sur l’importance de ce label et de la préservation de ces deux rivières et leur apporter, selon les besoins, des conseils techniques.

*Parties prenantes du label : la Fédération Départementale de la pêche, la Com Com Creuse Grand Sud, la Com Com Creuse Sud Ouest, Haute Corrèze Communauté, le PNR Millevaches, l’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Vienne, les Jeunes Agriculteurs de la Creuse, Creuse tourisme, le Conservatoire des Espaces Naturels.

Partenaires associés : la Direction départementale des Territoires, l’Agence Française pour la Biodiversité, le CPIE des Pays Creusois, l’Agence de l’eau Loire Bretagne, la Région Nouvelle-Aquitaine, la Chambre d’Agriculture de la Creuse.