Les rivières sauvages, lieu d’apprentissage

Labellisées « site rivières sauvages » depuis 1 an, « le Pic » et « la Gioune » vont pouvoir dévoiler leur richesse aux écoliers au travers d’une animation pédagogique proposée par le Conseil départemental. Une action rendue possible grâce à l’implication des propriétaires riverains des deux cours d’eau, des locataires, de la mairie de Gioux, de la mairie de Saint-Pardoux-Morterolles et de la CC CIATE-Bourganeuf Royère de Vassivière.

Les rivières sauvages, lieu d’apprentissage

Depuis un an maintenant, « Le Pic » et « la Gioune » sont officiellement labellisées « site rivières sauvages ». Ce label permet d’apporter une attention toute particulière et des moyens à ces deux cours d’eau reconnus au niveau national. Le Conseil départemental, en collaboration avec les différents acteurs, a ainsi engagé, pour 5 ans, la mise en place de la surveillance et d’animations autour de ces deux rivières.

Parmi les 5 volets déclinés dans le programme d’actions, un concerne la création d’une animation pédagogique à destination des scolaires.

C’est dans ce cadre que, le 10 juillet, à la mairie de Gioux, Thierry Gaillard, vice-président du Conseil départemental en charge de l’environnement, a remis aux propriétaires riverains de « la Gioune » (« le Pic » est accessible par un sentier public) et à Mme le Maire, Isabelle Grand, les conventions de passage signées par la Présidente du Département, les propriétaires, les locataires et la mairie de Gioux.
L’occasion également pour le vice-président de remercier les propriétaires et la municipalité pour leur implication dans la mise en œuvre de cette sortie pédagogique.

Les élèves creusois en cycle 3, soit du CM1 à la 6ème, pourront donc, dès la rentrée, passer une journée au bord de l’une des deux rivières labellisées. Cette journée sera gracieusement animée par un agent du Conseil départemental.

Voir le projet pédagogique « Rivière Sauvage ».